Comment conserver ses vers de terre?

Comment conserver ses vers de terre?

Quand on achète des vers de terre, la première question qui est posée c’est : comment bien les conserver? Si les vers de terre peuvent être conservés directement dans un tas de terre, celui-ci n’assure pas la contention des lombrics qui peuvent s’en échapper. Lorsqu’ils atteignent la maturité sexuelle, l’instinct de migration commence à se faire sentir et ils quittent le tas de compost. Mieux vaux choisir un matériel adapté.

Quel contenant choisir?

Les vers peuvent être conservés dans des boîtes d’une capacité de 30 litres maximum de terre pour en faciliter les manipulations et notamment le tri des petits vers de la terre afin de les transférer dans un lieu d’engraissement. L’utilisation de contenants individuels permet aussi de reconnaître et limiter les éventuels problèmes de santé.

Contenant_Les Appats du Nord

Le fond doit être perforé de petits trous afin de laisser sortir le surplus d’eau. Pour empêcher les vers de s’échapper, il est recommandé de mettre une moustiquaire dans le fond mais également en guise de couvercle. Cela permet également une bonne circulation de l’air.

Prévoyez quelques boîtes supplémentaires afin de pouvoir répartir les vers par catégories selon leur taille.

Ver de terre_Les Appats du Nord

Des contenants fixes peuvent aussi être utilisés mais ils ne permettent pas de manipuler la terre et de trier les vers aussi facilement que des boîtes amovibles. Les contenants fixes se prêtent bien par contre à l’engraissement.

 

La bonne température

Les vers de terre ont besoin d’un sol organique humide à une température stable de 4 °C à 15 °C et à un pH de 7. Il est vrai qu’on les trouve occasionnellement dans les tas de compost, mais ils n’y sont que pour une courte période étant donné que les températures élevées de 20 °C ne leur conviennent pas.

Il est important que les contenants soient placés dans un endroit bien frais et bien aéré. Un sous-sol de maison peut être convenable tandis qu’un cabanon sera beaucoup trop chaud pendant l’été. Certains placent leurs contenants dans un endroit frais à l’intérieur d’une grange ou d’une étable pour assurer une température fraîche. Si les conditions climatiques ne le permettent pas, qu’il fait trop chaud, il est préférable de les transférer dans une boîte plus grande et plus profonde et de les enfouir dans le sol du jardin et recouverte d’un paillis pour garder le terreau d’élevage au frais et à l’abri du soleil.

Bien choisir sa terre

L’idéal pour conserver ses vers est de bien choisir sa terre. L’idéal est de mettre 1/3 de fumier à jardin, 1/3 de terreau de surface et 1/3 de mousse de tourbe, le tout bien mélangé avec une petite quantité de céréales (25 g/10 L).

Une autre formule consiste en 2/5 de terre noire, 2/5 de mousse de tourbe et 1/5 de feuilles mortes écrasées pour la nourriture. Inutile de remplir la boîte jusqu’en haut, mettez seulement aux 3/4 et humectez le substrat. Laissez l’excès d’eau se drainer pendant au moins une demi-journée avant d’y introduire les vers ; si le terreau est trop mouillé, les vers auront tendance à rester sur le dessus pour éviter l’humidité trop forte.

Ver de terre_Les Appats du Nord

Il est recommandé de mettre au fond du contenant, 2 à 3 cm de gravier, de carton déchiqueté ou de paille hachée pour faciliter le drainage
du substrat. Pour maintenir le taux d’humidité (30-35%), mettez des feuilles partiellement décomposées. Il ne faut en aucun cas arroser le substrat à l’excès ce qui fait mourir les vers.

Et vous, quelles sont vos astuces pour conserver vos vers de terre?!

Leave a reply